En accord avec nos convictionsforest-245545_1280

La paroisse peut vous offrir des funérailles qui respectent vos convictions, celles de la personne décédée et celles de la famille. La célébration à l’église peut se vivre dans le cadre d’une Eucharistie (la messe étant l’action de grâce par excellence) ou d’une liturgie de la Parole. La célébration des funérailles peut se faire en présence du corps ou en présence des cendres.

vous pouvez également choisir une célébration commémorative quelque temps après le décès, sans la présence ni du corps, ni des cendres.

En toutes circonstances, il importe toujours de respecter les personnes, ce qu’elles sont, leur vie, leurs convictions, leur engagements.
quand on opte pour des pré-arrangements funéraires, il est important de le faire en pensant à soi mais aussi à ceux et celles qui vont rester. Qu’est-ce qui pourra le mieux les soutenir dans leur peine ?

«Toute la tradition chrétienne nous invite à considérer la mort comme un événement à vivre en Église. La liturgie des funérailles convoque les proches et les membres de la communauté chrétienne afin de recommander à Dieu la personne défunte. Elle fortifie leur foi au mystère pascal et à la résurrection des morts.»

Cardinal Jean-Claude Turcotte, Archevêque de Montréal

Au moment du décès d’une personne qui vous est chère, nous vous accompagnerons de tout cœur pour partager cet événement, préparer et célébrer les funérailles à l’église et associer la communauté chrétienne à votre prière d’espérance.

 

Consulter l’article : La mort, une espèrance à partager en Église

Consulter l’article : Questions des fidèles au moment d’un décès

 

« J’ai besoin de signes:
Une croix, un cierge, une église,
j’ai besoin de signes comme ceux-là pour te suivre aujourd’hui.
Une croix pour dire ma souffrance et ma peine; pour dire aussi les tiennes.
Un cierge pour garder dans mon coeur la flamme de ta vie, la flamme de La Vie.
Une église pour prier avec toi, pour toi.
Te parler comme je l’ai fait c’est un peu comme une prière que je t’adresse, un souhait que j’exprime.
J’aurais pu aussi dire tout cela à Dieu;
mais je pense que, de là où tu te tiens il l’entendra tous aussi bien. »
Jean-Marie Humeau